balade dans l’hiver

Se moque pas mal du jour ou de l’année, le pays brut, juste proposé au regard de celui qui va, suit le sentier ou la piste sans laisser de trace — ou presque pas de traces. La promenade était belle, grand soleil traversant l’espace bleu. Peu d’animaux. On croit que tout sommeille, en fait tout continue à vivre sous les brindilles, les écorces. Et on sent l’étonnante musique de la terre qui parle à nos cellules, efface la peur. On a envie d’y aller. On y va.

 

 

2 Comments

  1. Balade hier aussi dans une campagne engivrée sur une route au desssus de La Chambre avec Jacqueline et Bosco… Notre Dame de Cruet nous surplombant dans le bleu foid d’un ciel d’hiver. Le silence, les arbres dénudés mais dont certains bourgeonnent déjà dans un micro climat végétal, où la nature se régénère comme dans le sentier de ton sud ensoleillé. Force de Vie… Jacqueline.

    Répondre

  2. magnifique photos, la nature comme elle est!
    Tout cela avec les mots que tu ajoutes donne envie d’aller se promener , de marcher, regarder, respirer, découvrir.
    Bientôt, j’irai en pensant à tes mots, et tes photos

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.