vendredi 20 novembre 2015
médiathèque Stéphane Hessel de Loupian (34)

Je crois savoir qu’à la fin tu n’en pouvais plus de sortir les corps des monceaux de ferraille, visages blêmes, tant de sang, organes et ossements broyés, je crois savoir que tu rêvais d’atteindre les pics immaculés qui dominent la plaine indienne et de courir vers eux vers le soleil à devenir léger, courir à t’enivrer à cause de l’altitude, décoller presque à force de courir dans la neige contre les vents himalayens, une fois je l’ai vu cette barrière de rocher, elle est si haute qu’elle dépasse les nuages comme une dentelle, si blanche,[…]

P1190784

2015-20nov.Loupian.R2

2015-20nov.Loupian.R1

P1190777 2015_Loupian_Assissurlafalaise_2

2015-20nov.Loupian.R3

P1190794

[…] quasi infranchissable, et je suis persuadée qu’en la découvrant tu aurais senti ton dos vaciller, pour ça forcément tu aurais dû lever les yeux tout en suivant le cours d’eau au fond de la vallée, un peu de ce bonheur inouï que tu cherchais depuis longtemps, ce vacillement de monde dans la lumière matinale, cet éblouissement, oh si étonnante la blancheur de la neige au-dessus de la tête, tu te serais assis face au paysage pour reprendre ton souffle et tu aurais regardé les femmes qui travaillaient dans les champs de légumes, […]

2015_Loupian_Assissurlafalaise_1

Photographies : Régine Monod, Lydia Conti – Retouches (photos 2n3 et 6) Frédéric Plumerand